Le forum des militants du PSE, ou la marche vers un militantisme européen ?

(Article paru dans le numéro 8 d’Allons Voir Si La Rose, le journal des sections universitaires du Parti socialiste, janvier-février 2011. Pour consulter et télécharger les précédents numéros, cliquez ici)

Les 3 et 4 décembre derniers, s’est tenu à Varsovie (Pologne) le Forum des militants du Parti Socialiste Européen (PSE). Rassemblant des militants issus des différents partis so­cialistes et sociaux-démocrates européens, il est avant tout un lieu de débat, de dialogue mais aussi d’échanges entre socialistes européens, laboratoire d’un véritable militantisme européen. Récit.

Durant le Forum des militants du PSE, le 3 décembre dernier à Varsovie (Pologne) - http://www.pes.org

Après Vienne (juin 2005), Sofia (no­vembre 2007) et Madrid (décembre 2008), le Forum des militants s’est tenu à Varsovie, en Pologne, à la suite du Conseil du PSE.

Réunissant des centaines de militants venus d’un peu partout en Europe, le Forum fut avant tout un moment pour débattre, s’échanger de bonnes pratiques mais également créer un certain militantisme européen. En compagnie de Poul Ny­rup Rasmussen, ancien premier ministre du Dane­mark (1993-2001) et président du PSE, les militants ont pu échanger, poser des questions et donner leur sentiment sur les questions européennes actuelles et sur la stratégie future du Parti dans l’optique des élections européennes de juin 2014.

Le Forum des militants est un véritable labo­ratoire d’idées, prémisse sans doute d’un véritable esprit militant au sein du PSE. De fait, ce dernier est encore perçu comme une agrégation de partis socialistes et sociaux-démocrates nationaux dans laquelle les principaux cadres et leaders se réunis­sent sans pour autant définir une ligne politique claire. Toutefois, dans une Union Européenne qui ne cesse d’évoluer et qui hésite encore sur sa confi­guration finale, l’émergence d’une vie politique européenne dominée par des partis transnationaux européens paraît de plus en plus indispensable.

Et cette vie politique européenne passe néces­sairement par l’émergence d’un militantisme européen où des femmes et des hommes se retrouvent autour de valeurs et d’objectifs communs, comme sur le plan national. Le PSE avait déjà amorcé cette approche avec l’adoption du Manifeste en décembre 2008 lors du Conseil de Madrid, dans le cadre des élections européennes de juin 2009. Cependant, le Forum des militants se montre encore plus ambitieux : il vise non seulement à tisser des liens entre militants issus des partis socialistes et sociaux-démocrates nationaux, mais aussi à renforcer le poids du PSE comme force politique s’adressant à l’ensemble des Européens.

Philip Cordery, secrétaire général du PSE en compagnie de Zita Gurmai (à gauche de la photo), députée européenne hongroise, secrétaire nationale du Parti socialite français et présidente du PSE Femmes lors d'une réception offerte par le SLD (Alliance de la gauche démocratique), le 3 décembre à Varsovie.

Dans une Europe de plus en plus intégrée, certaines politiques économiques et sociales ont un impact touchant l’essentiel des Européens : le chô­mage, la précarité, l’accès aux soins… autant de pro­blèmes qui frappent l’ensemble de nos concitoyens, que ces derniers vivent à Sofia, à Paris ou bien en­core à Dublin ou à Rome. Des questions auxquelles le PSE se doit d’apporter des réponses, mais il ne pourra pas le faire sans le concours de ses militants.

D’où l’intérêt de ce forum, qui se place dans un prisme véritablement européen. A cette occa­sion, le PSE a lancé sa plate-forme de débat et de contribution en ligne, baptisée « Re:New » et qui invite l’ensemble des militants et sympathisants socialistes et sociaux-démocrates à s’exprimer et à donner leur avis autour de thèmes divers et variés, tels que l’emploi, le développement durable ou bien encore le progrès social. A l’heure où nos concitoyens, à l’échelle européenne mais aussi hexagonale, doutent encore de l’importance de l’Union européenne dans leur vie de tous les jours et dénoncent plutôt le déficit démocratique de celle-ci, il paraît plus que nécessaire de rassembler les militants socialistes européens et de favori­ser ainsi l’émergence d’un véritable militantisme européen, ce qui est tout à l’honneur du PSE.

Gilles Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s