Résultats du second tour de la législative et analyse

Voici la nouvelle assemblée nationale à l’issue du second tour de la législative :

La vague bleue tant annoncée depuis le 10 juin dernier n’a pas donc pas eu lieu. Certes, l’UMP reste majoritaire et gouvernera. Toutefois, les Français ont voulu clairement donner un signal à Nicolas Sarkozy notamment suite au projet de TVA sociale récemment évoqué par Jean-Louis Borloo et Eric Besson.

Dans son ensemble, la gauche – et notamment le PS – a clairement progressé en nombre de sièges. De 178 en 2002, nous détenons 234 sièges dans la nouvelle assemblée contre 346 pour la majorité et 4 pour le Modem. Il s’agit là d’un rééquilibrage important face à la politique de Nicolas Sarkozy et de Français Fillon. Le couple exécutif devra en tenir compte.

Saluons la présence dans la nouvelle assemblée de 108 femmes, ce qui est largement mieux qu’en 2002 toujours aussi insuffisant si on compare avec des pays comme la Finlande et la Suède où la parité semble respectée. Parmi ces femmes, nous adressons nos sincères félicitations à Geneviève Fioraso qui a remporté une victoire sans ambiguïté contre le candidat officiel de l’UMP, Alain Carignon avec 63 % des suffrages.

A Grenoble et dans son agglomération justement, les électeurs ont exprimé leur volonté de se rassembler autour des valeurs progressistes et républicaines défendues par les candidats de gauche présents au second tour. Aussi, outre la victoire de Geneviève Fioraso, saluons la réélection de Michel Destot (dans la 3ème) mais aussi de Didier Migaud (dans la 4ème), de François Brottes (dans la 5ème) et l’élection de Michel Issindou (dans la 2ème circonscription) Enfin, nous n’oublions pas la 9ème circonscription avec la victoire sans appel d’André Vallini face à Fabien de Sans Nicolas, président des Jeunes Populaires et ancien de l’IEP.

La gauche a donc les moyens de se constituer une opposition solide face aux futurs du gouvernement Fillion. Toutefois, ce rééquilibrage observé au Palais Bourbon en notre faveur ne nous dédouane en rien de notre devoir de rénovation et de créativité. Il est d’autant plus important que nos concitoyens ont montré une certaine exigence à notre égard. Aussi, nous devons très rapidement que possible se mettre au travail afin de proposer aux Français une gauche créative, moderne et en phase avec la société. C’est désormais le défi qui nous attend avec à court terme un premier test : les municipales de mars 2008.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s